SAMEDI 7 SEPTEMBRE – 11H25

Musique corporelle clownesque à tendance dégénérative.

Le spectacle Hématomes et quinte bémol, c’est deux musiciens d’orchestre
catapultés sur scène avec leurs partitions pour faire découvrir au public l’oeuvre oubliée d’un obscur compositeur du XVe siècle, Varoushnikov Satiroplinovitch, qui à son époque s’inspirait déjàdes rythmiques latines, punk hardcore ou même pop slave. Utilisant principalement leur corps comme instrument, suivant à la note près les indications de leur partition, ils utilisent aussi leur voix et différents objets : micros, lunettes, braguettes, pupitres rouillés, lime à ongles…

Interprétant des morceaux de rumba, de hip hop ou de techno de fête foraine avec le sérieux et la rigueur qu’une telle entreprise exige. Après s’être accordés, le Duo Kor interprète quatres compositions : La Sonate pour Corps et Âmes, Arriba, Yo Wesh Wesh Yo, puis enfin le Concerto Technoïde pour Paumes et Torses. Chaque morceau est suivi d’une petite précision sur le compositeur, l’époque, et le contexte historique dans lequel la pièce a vu le jour.

Il est important d’indiquer que la Sonate pour Corps et Âmes a été initialement écrite en Ut majeur, mais l’acoustique, l’humidité, la
proximité d’un cirque dans les environs de la salle de concert peut en modifier la tonalité, obligeant le Duo Kor àtransposer. La pièce Arriba, toute aussi sulfureuse que la première, dont le titre évocateur et lourd de sens en dit long sur son époque, a pour sa part étécomposée par le célèbre compositeur austro- cubain Miguel Ernesto de la plancha Pablo Xavier Pamela Hidalgo Alfonso Lopez Hemmerstein Diego José[…] Sanchez. La pièce Yo Wesh Wesh Yo est un medley rythmique à consonance “hip hop” de Satiroplinovitch, écrite pour deux musiciens, deux vestes à capuches et fermetures éclair et une braguette. Pour finir, le Concerto Technoïde pour Paumes et Torses est une oeuvre collaborative qui nécessite la participation du public.

RESERVATION